Le dernier Vol, Oraison civile pour Ustica, les 29 et 30 novembre 2013 à Paris.

les associations MUSICA ITALIANA et EPINOIA – PARIS en collaboration avec JACK AND JOE THEATRE et STORIE DI NOTE présentent

29-30 novembre 2013 – 20h15

PARIS ESPACE JEMMAPES 116, Quai de Jemmapes – 75010 Paris

LE DERNIER VOL

Oraison Civile pour Ustica (Ultimo Volo – Orazione Civile per Ustica) de Pippo Pollina

Traduction: Olivier Favier Mise en scène: Giampaolo Gotti

musiciens

Fabrizio Giambanco: batterie Francesco Guaiana: guitare Luca Lo Bianco: basse Gaspare Palazzolo: saxophones Pippo Pollina: voix, piano, guitare acteurs

Andrea De Luca Olivier Favier Federica Martucci

ingénieurs du son

Giorgio Paoluzzi

production

Rambaldo degli Azzoni Avogadro Mirella Lampertico

L’œuvre de théâtre musical de Pippo Pollina, arrive à Paris: elle est dédiée aux 81 victimes innocentes d’un acte de guerre non déclaré, passagers de l’avion civil DC9 ITAVIA abattu le 27 [...]

À l’ouest d’Aden, Paris, le 12 janvier.

 

 

Italophonie et Francophonie dans la Corne de l’Afrique 12 janvier 2013 de 19h à 22h Le TARMAC – La scène internationale francophone

159 avenue Gambetta – 75020 Paris – Métro Saint-Fargeau – 01 43 64 80 80 (réservations)

Entrée libre

 

L’idée nous fait rêver: parler d’une italophonie naissante dans un haut lieu de la francophonie. Parler, oui, de cette langue d’un autre colonisateur -ou conquérant, en Éthiopie les Italiens ne sont restés que cinq ans- devenue langue du rare métissage, des révoltes cachées et de la mémoire tue, véhicule parmi d’autres d’un sous-continent où beauté et souffrance confinent à l’absolu : la Corne de l’Afrique. Trois pays, l’Érythrée, l’Éthiopie, la Somalie. Deux records, pour le premier celui d’une presse réduite au silence, pour le troisième celui d’un état à la [...]

Mai 78, un maggio italiano. Espace Cosmopolis à Nantes, le 13 décembre à 20h30.

À l’invitation de Fondu au Noir et du Centre Culturel Italien de Nantes, Federica Martucci et Olivier Favier présenteront la Conférence-Spectacle, Mai 78, un maggio italiano, à L’Espace Cosmopolis, 18, rue Scribe. Texte d’Olivier Favier suivi d’extraits d’Arrange-toi de Saverio La Ruina, traduits par Federica Martucci et Amandine Melan.

La Conférence-spectacle sera suivie d’un débat.

Texte de Mai 78, sur le site www.dormirajamais.org.

Extraits de Arrange-toi sur le même site.

Renseignements / réservations: 02 51 84 36 70.

Entrée libre.

Extrait:

« Depuis ce 9 mai 1978, depuis le jour où est mort Aldo Moro, tout le monde a entendu en Italie, à de très nombreuses reprises, le communiqué des Brigades rouges annonçant l’exécution. Tout le monde a vu les photographies et les films, en noir et blanc et en [...]

Corps d’état, une lecture, Paris, Studio Raspail, le 1er octobre 2012.

À l’occasion de la parution, le 23 septembre 2012, de la traduction de Corps d’état, l’affaire Moro par Marco Baliani, les Éditions de l’Amandier, l’Association Paroles à Dire et la Société littéraire de la Poste vous invitent à écouter des extraits d’un texte qui évoque tout à la fois le meurtre d’Aldo Moro par les Brigades rouges et celui de Peppino Impastato par la Mafia, dit surtout les espoirs, les déceptions et les luttes des années 70 en Italie. La lecture, qui aura lieu à 20h30 sera suivie d’une partie musicale de Cyril Adda.

Marco Baliani (né en 1950) est le fondateur en Italie du théâtre de narration, ou théâtre-récit, celui qui sans doute, avec Laura Curino, en a exploré les ressources au plus près. Corps d’état est son premier texte publié en français.

[...]

Regards croisés sur l’Italie (5): À l’Ouest d’Aden, à Paris, le 2 juillet à 21h.

C’est notre dernier rendez-vous avant l’été et c’est aussi l’ouverture d’une année où vous entendrez parler beaucoup de la Corne de l’Afrique -Érythrée, Éthiopie, Somalie- en octobre en Avignon, à Paris et à Vienne en mars, nous y reviendrons. Durant cette soirée, Federica et moi vous proposerons quelques lectures, mais aussi des moments d’échanges sur des écritures italophones. Nous aurons aussi le plaisir de compter parmi nous l’ami Léonard Vincent, auteur d’un très beau reportage littéraire, Les Érythréens, récemment paru aux éditions Rivages.

Vous pouvez d’ores et déjà découvrir quelques uns des textes, et une liste de références sur le site On ne dormira jamais:

Index des articles. Livres, films et liens.

Comme toujours, le rendez-vous est à 21h, une heure plus tôt, et plutôt sur réservation, pour ceux qui veulent dîner.

Olivier Favier

[...]

Soutien au Troisième bureau à Grenoble, par Italinscena.

Nous sommes nombreux dans le collectif Italinscena à avoir eu le bonheur et la chance de travailler avec l’équipe du Troisième Bureau. Le sérieux de Bernard Garnier et de Cécile Corbery, leurs qualités humaines hors du commun, leur ouverture artistique, ne sont plus à démontrer. À nos yeux, elles sont irremplaçables. Qu’une telle institution disparaisse serait une perte cruelle non seulement pour le théâtre à Grenoble, mais aussi dans la région Rhône-Alpes et disons-le, pour la circulation en France de la jeune création française et internationale. Ils ont été à plusieurs reprises les premiers à sentir l’importance d’auteurs en lesquels nous avions cru et nous croyons plus que jamais, que ce soit pour Tino Caspanello, Marco Baliani, Laura Curino ou Davide Caspanello. Cette main tendue a souvent été le premier pas décisif vers une reconnaissance plus large, bénéfique [...]

Regards croisés sur l’Italie (4): Un paese innocente, à Paris, le 4 juin à 21h.

 

Pour ce quatrième rendez-vous de nos regards croisés sur l’Italie, j’ai le plaisir de vous emmener dans un vagabondage poétique qui débordera allègrement les limites de la péninsule, et même de la latinité. Si l’ombre tutélaire de Giuseppe Ungaretti abrite nombre de ces poèmes, dont l’essentiel puise dans l’anthologie rassemblée sur On ne dormira jamais, l’idée qui les rassemble est très précisément une innocence pas tout à fait perdue si tant est qu’elle ait jamais existé, esquissant au plus près, pour tout dire, ce que je crois être au fond leur seule nécessité poétique. Et un corollaire aussi à une obscénité entendue, bien sûr, au sens premier du terme -que je salue encore dans l’œuvre de Carlo Bordini.

Merci aux chers amis Federica Martucci et Arturo Armone Caruso, lesquels offriront pour le bon déroulement de [...]

Mai 78, quand l’Italie n’était ni de marbre ni de plomb, Paris, Espace Kiron, 9 mai 2012.

Conférence-spectacle avec Olivier Favier et Federica Martucci

Texte d’Olivier Favier et extraits d’Arrange-toi de Saverio la Ruina (traduction Federica Martucci et Amandine Mélan)

9 mai 1978 : assassinat d’Aldo Moro, président de la démocratie chrétienne

13 mai 1978 : adoption de la loi Basaglia qui programme la fermeture des hôpitaux psychiatriques

22 mai 1978 : adoption de la loi légalisant l’avortement

Deux voix, celle de l’Histoire et celle du théâtre, se prêtent à l’exercice d’une conférence-spectacle pour évoquer les évènements d’un mois pas comme les autres et le destin d’une femme, Vittoria a Sciolla, qui à sa huitième grossesse décide de recourir à l’avortement clandestin. Quand la grande Histoire et la petite histoire se rencontrent. Quand une date, un pays, une vie renvoient à d’autres temps, d’autres lieux, d’autres destins.

Le 9 mai est devenu un jour de [...]

Écrire et mettre en scène aujourd’hui, du 2 mai au 2 juin 2012. Aller / retour France Italie

2 mai au 2 juin 2012 : Caen (France) – Panta-théâtre 2 au 21 juin 2012 : Naples (Italie) – Institut Français de Naples

Festival EMS, Écrire et Mettre en Scène, Aujourd’hui

Ces rencontres se déroulent généralement en mai et durent tout un mois sous la forme de trois séquences. Chaque séquence est dirigée par un metteur en scène, un auteur (et un traducteur dans le cas des dramaturgies non francophones) avec un groupe de 5 acteurs (3 hommes et 2 femmes). Il s’agit de permettre à un metteur en scène de s’aventurer vers un texte, de l’explorer, d’entamer un dialogue avec l’auteur. Cela permet à l’auteur de vérifier comment fonctionne son texte et d’apporter les modifications si nécessaires. Il n’est pas indispensable de travailler l’ensemble du texte, on peut aussi juste varier et multiplier [...]

Regards croisés sur l’Italie (2): M. Baliani, Kohlhaas, à Paris, le 2 avril à 20h.

Pour cette deuxième rencontre au restaurant Assaporare, l’écriture magistrale de Marco Baliani et Remo Rostagno nous mène dans une Allemagne imaginaire, où l’histoire de Michel Kohlhaas, très librement inspirée du récit homonyme d’Heinrich von Kleist, évoque la révolte individuelle face à la société, et le rapport de la justice avec la loi des hommes. Des questions qui furent posées, en des termes parfois semblables et avec des conséquences non moins tragiques, au cours des années 1970, en Allemagne comme en Italie.

Rendez-vous donc le lundi 2 avril à 20h, en compagnie de Giampaolo Gotti (metteur en scène), Sylvia Bagli (assistante), Benoit Félix-Lombard, Thomas Fitterer et Sara Rainis (comédiens). Entrée libre et lecture en français.

 

 

Page 1 sur 212