ANTEPRIMA / Antonella Amirante

Antonella Amirante étudie les sciences politiques et suit une formation de danse classique et contemporaine, puis une formation au théâtre à l’Académie Sutki à Turin.

Elle joue ensuite dans une dizaine de spectacles en Italie pour la danse, le théâtre et le cabaret (interprète et chorégraphe) puis elle part en France à la demande de Wladyslaw Znorko, où elle joue avec le Cosmos Kolej (Ulysse à l’enversCorridaLes SaisonsLes Boutiques de cannelle,…) ce qui lui permet de parcourir le monde.

Parallèlement, elle travaille avec Pascale Henry (Le cochon est-il une série de tranches de jambon ?), l’Opéra de Prague (Jeanne au Bûcher), Emmanuel Meirieu (Othello), Nicolas Ramond (Les Astronautes FMR), Andrea Dosio (Gênes 01Deux frères), Guy Naigeon (La langue d’Anna), Roberto Tricarri (L’excentrique triangulaire), Richard Martin (L’Opéra des Rats), la compagnie Art’M… En 2010, elle joue dans Benvegna de la compagnie Gambit. Elle tourne également pour la télévision et le cinéma.

Pendant plusieurs années, elle a travaillé avec les enfants en créant spectacles et événements : L’Arbre à Totem en 2003, Le Musée du Rêve en 2004, Bouffons (film-spectacle) en 2005, Les Mots Magiques en 2006, Frontière (film-spectacle), Dix heures 10 (travail plastique pour Résonance - Biennale d’art contemporain de Lyon) en 2007, E pericoloso sporgersi (commande de La Gare Franche à Marseille) et Tous les chemins mènent à Rome en 2008. Fin 2010, Antonella Amirante crée Joyeux Anniversaire, spectacle coproduit par le Théâtre de Vienne et soutenu par le Théâtre Athénor et le Vélo Théâtre d’Apt.

Elle est spécialisée dans la découverte de textes d’auteurs italiens contemporains et multiplie les passerelles transalpines : elle dirige le comité Rhône-Alpes de la Maison Antoine Vitez et ses mises en scène sont autant de liens tissés entre France et Italie.

Elle a ainsi organisé les lectures dans le festival Carta Bianca à l’Espace Malraux, scène nationale de Chambéry, en 2007, réalisé la première traduction française de Deux frères de Fausto Paravidino, assisté à la première mise en scène en France de Gênes 01 de Fausto Paravidino, dans laquelle elle a également joué.

Puis elle a mis en scène en 2008 Parole in Anteprima, focus sur la dramaturgie contemporaine italienne présenté chez Actoral à Marseille, au Théâtre des Ateliers à Lyon, au Théâtre Garonne et au TNS de Strasbourg.

En 2009, elle met en scène Mère/Fille en coproduction avec le théâtre Massalia/La Friche de la Belle de Mai à Marseille, le Théâtre Athénor à Saint-Nazaire et le soutien du Théâtre Nouvelle Génération/CDN de Lyon. En 2010, Antonella Amirante crée également Madre/Figlia, la version italienne du spectacle, qui, après une tournée en Italie, reçoit la mention spéciale du jury du festival Giocateatro de Turin. En juillet 2010, Mère/Fille est présenté au festival Off d’Avignon et continue de tourner depuis.

Depuis 2010, elle travaille avec l’auteur Antonio Tarantino, à qui elle a passé commande d’un texte MA… L’AMORE ?, traduit par Olivier Favier.

En parallèle, elle travaille à sa prochaine création, Variations sur le modèle de Kraepelin ou Le Champ sémantique des lapins en sauce, du jeune auteur italien Davide Carnevali, qui vient d’être traduit en français par Caroline Michel.

Elle travaille également à un projet de Festival Vice/Versa autour des écritures théâtrales contemporaines pour le jeune public en France et en Italie. Vice/Versa est soutenu par le TNG/CDN de Lyon et la Casa del Teatro Ragazzi e Giovani de Turin.

 

La Compagnie AnteprimA a été ou est soutenue par l’Institut Français, la DRAC Rhône-Alpes, la Région Rhône-Alpes, la Direction des Affaires Culturelles de la Ville de Lyon et la mairie du 3e arrondissement de la Ville de Lyon.