RUSSO, Letizia

La biografia in italiano segue la biografia in francese.

Letizia Russo est née à Rome le 22 décembre 1980.

Elle a écrit pour le théâtre :
- « Niente e nessuno: una cosa finita » (Rien et personne : une chose finie), monté en 2000, dans le cadre du festival « Per Antiche Vie », initié par le directeur du Théâtre National de Rome Mario Martone.
- « Tomba di cani » (Tombeau de chien), Prix Tondelli 2001 (section under 30 du Prix Riccione pour le Théâtre), monté pour la première fois en 2002, avec Isa Danieli, dans une mise en scène de Cristina Pezzoli à la Scène National de Pistoia – Théâtre du Temps Présent. Le spectacle reçoit trois nominations (Letizia Russo auteure de meilleure nouveauté italienne, Cristina Pezzoli meilleure mise en scène, Isa Danieli meilleure interprétation féminine) au prix ETI 2003. Isa Danieli gagne dans sa catégorie. « Tomba di cani » reçoit le Prix Ubu 2003 pour la meilleure nouveauté dramaturgique italienne ex-equo avec « Carnezzeria » d’Emma Dante. En 2003 ce texte fait l’objet d’une thèse de maîtrise à l’Université de Pise. Il est traduit en français par Caroline Michel avec une bourse de la Maison Antoine Vitez.
- « Asfissia » (Asfixie), commande du Festival de Candoni – Arta Terme, mise en espace en novembre 2002 dans le cadre du même festival, et monté en septembre 2003 au Studio du Piccolo Teatro de Milan par Giuseppe Marini.
- « Dead End » (Voie Morte), commande du festival Shell Connections, mis en scène en juillet 2004 au National Theatre de Londres, traduit en anglais par Luca Scarlini avec la collaboration de Aleks Sierz. Le texte est publié en anglais par la Faber & Faber avec les deux autres auteurs sélectionnés : Fausto Paravidino et Jon Fosse. La version italienne « Binario morto » a été jouée à la Biennale de Venise en 2004 dans une mise en scène de Barbara Nativi. Il est également traduit et joué au Portugal, Brésil et Turquie.
- « Babele » (Babel), première à Naples en janvier 2004 dans le cadre de la manifestation Petrolio initié par Mario Martone, avec la mise en scène et l’interprétation de Paolo Zuccari. Le spectacle est repris à Rome au Teatro Sala Uno en 2005. Le texte est traduit et monté par Alvise Camozzi au Brésil au Teatro Pinero de Sao Paulo. Le spectacle est diffusé sur RAI 3 en 2011. Le texte est traduit en français par Maria Cristina Mastrangeli et Sabine Mallet. Il est présenté en France dans le cadre de Face à Face en 2009 et 2010.
- « Primo amore » (Premier Amour) pour le festival de théâtre homosexuel Garofano Verde en 2005 dans une mise en scène de Paolo Zuccari ; la pièce est reprise en 2008 pour le festival Teatri delle Mura de Padoue, puis à Milan et Rome en 2010 dans une mise en scène de Luigi Siravo. Le texte est traduit en français par Jean-Paul Manganaro. Il est présenté en France dans le cadre de Face à Face en 2011.
- « Os animais domésticos » (Les animaux domestiques) texte en portugais de l’auteure avec José Lima et Jorge Silva Melo, mise en scène de Jorge Silva Melo pour la compagnie Artistas Unidos au Teatro National de Lisbonne en septembre 2005, repris à la Biennale de Wiesbaden, Allemagne, en juin 2006. La version italienne « Gli animali domestici » a été présentée au Teatro Nuovo, Scène Nationale de Naples. Le texte en portugais est publié dans Livrinhos de Teatro par les éditions Livros Corovia.
- « Edeyen » première en 2005, mise en scène de Fausto Russo Alesi pour le CSS, Centre Dramatique National d’Innovation de Udine. Il est repris en 2011 au festival Europa Teatri de Parme dans une mise en scène de Carlo Andrea Oddi.

Pour la radio elle écrit : « I Conigli Sulla Luna » (Des lapins sur la lune), « Lo Spirito nell’acqua » (L’esprit dans l’eau), « La via del mare » (La route de la mer), « Qoèlet », « Kilmainam Gaol », tous retransmis par Rai 3 en 2002.

Elle participe, entre juillet et août 2002, à la 14ème International Residency du Royal Court de Londres ; depuis 2004 elle est auteure associée à la compagnie Artistas Unidos de Lisbonne.

Letizia Russo est également dramaturge et traductrice. Elle adapte pour Antonio Latella « Il Feudatario » (Le feudataire) et « La trilogia della Villeggiatura » (La trilogie de la Villégiature) de Goldoni, présentés au Teatro Nuovo de Naples et à la Schauspielhaus de Cologne, en 2008. Pour Cristina Pezzoli elle adapte « Spettri » (Spectres) de Ibsen produit par le Stabile, Centre Dramatique National, de Bolzano en 2011.
De l’anglais vers l’italien elle a traduit, entre autres :
« Edward II » de Christopher Marlowe pour la mise en scène d’Antonio Latella ;« On an Average Day », de John Kolvenbach ; « Gross Indecency », de Moises Kauffmann ; « Easy Access (Solo Remix) » et « Death & Dancing », de Claire Dowie ; « The Hysteria », de Terry Johnson ; « Iron », de Rona Munro.
Du portugais brésilien vers l’italien, pour le Festival Intercity Connections 2004 au Teatro della Limonaia de Florence, elle a traduit :
« O leopardo », de Antônio Rogério Toscano ; « Quase nada », de Marcos Barbosa de Albuquerque ; « Vestir o pai », de Mário Viana.
Elle a traduit de l’italien vers le portugais : « L’inquisizione » (A inquisição), poème de Tiziano Fratus, avec Pedro Marques. « La zoppa deve partorire ma il bambino non ne vuole sapere di nascere », (A coxa vai parir mas o bébé quer lá saber de nascer), de Antonio Tarantino ; « La busta » (O envelope), de Spiro Scimone ; « La terra vista dal Mare » (A terra vista do mar), de Davide Enia. Ces trois pièces courtes sont jouées par la compagnie Artistas Unidos dans le spectacle « Conferência de Imprensa e Outras Aldrabices », présenté à Lisbonne en juin 2005 au Teatro Nacional Dona Maria II. Pour cette occasion Letizia Russo écrit la pièce courte lyrique « Senza Titolo » (Sans titre).

Un recueil de ses pièces est publié en 2007 par Ubulibri, avec une préface de Franco Quadri.

 

Letizia Russo.

 

Biografia in italiano

Letizia Russo è nata a Roma il 22 dicembre 1980.

Ha scritto per il teatro:
- « Niente e nessuno: una cosa finita », rappresentato nel 2000, nell’ambito del festival « Per Antiche Vie », curato dal direttore del Teatro di Roma Mario Martone.
- « Tomba di cani », Premio Tondelli 2001 (sezione under 30 Premio Riccione per il Teatro) rappresentato per la prima volta nel 2002, con Isa Danieli e la partecipazione in video di Antonio Casagrande, regia di Cristina Pezzoli, produzione dell’Associazione Teatrale Pistoiese – Teatro del Tempo Presente. Lo spettacolo riceve tre nominazioni (Isa Danieli migliore protagonista femminile, Cristina Pezzoli migliore regista, Letizia Russo autrice di migliore novità italiana) al Premio ETI. Isa Danieli vince nella sua categoria. « Tomba di cani » riceve il Premio Ubu 2003 nella categoria migliore novità italiana, ex-equo con « Carnizzeria » d’Emma Dante. Nel 2003 « Tomba di cani » è oggetto di una tesi di laurea presso l’università di Pisa. E’ tradotto in francese da Caroline Michel con il contributo della Maison Antoine Vitez.
- « Asfissia », commissione del Festival di Candoni – Arta Terme, con mise en espace nel novembre 2002 nell’ambito dello stesso Festival, poi presentato nel settembre 2003 allo Studio del Piccolo Teatro di Milano con la regia di Giuseppe Marini.
- « Binario morto – Dead End », commissione del festival Shell Connections, con messa in scena nel luglio 2004 al National Theatre di Londra, tradotto in inglese da Luca Scarlini in collaborazione con Aleks Sierz. Il testo in inglese è pubblicato da Faber & Faber in una selezione che comprende anche Jon Fosse e Fausto Paravidino. Il testo è stato rappresentato in Italia alla Biennale di Venezia nel 2004 con la regia di Barbara Nativi, nonché in Portogallo, Brasile e Turchia.
- « Babele », debutto a Napoli nel gennaio 2004 nell’ambito della rassegna Petrolio curata da Mario Martone, con la regia e l’interpretazione di Paolo Zuccari accanto a Roberta Rovelli. Ripreso a Roma al Teatro Sala Uno nel 2005. Il testo è stato tradotto e messo in scena da Alvise Camozzi in Brasile al Teatro Pinero di San Paolo. Lo spettacolo è andato in onda su RAI 3 nel 2011. E’ tradotto in francese da Maria Cristina Mastrangeli e Sabine Mallet ed è stato presentato in Francia nell’ambito di Face à Face nel 2009 e 2010.
- « Primo amore » per la rassegna di teatro omosessuale Garofano Verde nel 2005 con la regia di Paolo Zuccari; la pièce è stata ripresa nel 2008 dal festival Teatri delle Mura di Padova, poi a Milano nel 2009 e Roma nel 2010 con la regia di Luigi Siravo. Testo tradotto in francese da Jean-Paul Manganaro, presentato in Francia nell’ambito di Face à Face, nel 2011.
- « Os animais domésticos » testo in portoghese dell’autrice con José Lima e Jorge Silva Melo, regia di Jorge Silva Melo per la compagnia Artistas Unidos al Teatro National di Lisbona nel settembre 2005, ripreso nella Biennale di Wiesbaden, Germania, nel giugno 2006. La versione italiana « Gli animali domestici » è stata rappresentata al Teatro Nuovo di Napoli. Testo in portoghese pubblicato in Livrinhos de Teatro per le edizioni Livros Corovia.
- « Edeyen » debutto nel 2005, regia di Fausto Russo Alesi per il CSS, Teatro Stabile d’Innovazione del Friuli Venezia Giulia, di Udine. Ripreso nel 2011 per il festival Europa Teatri di Parma con la regia di Carlo Andrea Oddi.

Ha scritto per la radio, nel 2002, trasmissione Teatrogiornale di Rai3:
« I conigli sulla luna », « Lo spirito nell’acqua », « La via del mare », « Qoèlet », « Kilmainam Gaol ».

Ha partecipato, fra il luglio e l’agosto 2002, alla quattrodicesima International Residency del Royal Court di Londra; dal 2004 è autrice associata presso la compagnia Artistas Unidos a Lisbona.

Letizia Russo è anche drammaturga e traduttrice.
Adatta per Antonio Latella « Il Feudatario » e « La trilogia della Villeggiatura » di Goldoni, presentati al Teatro Nuovo di Napoli e alla Schauspielhaus di Colonia, nel 2008. Per Cristina Pezzoli adatta « Spettri » di Ibsen prodotto dallo Stabile di Bolzano nel 2011.
Ha tradotto dall’inglese, fra gli altri:
« Edoardo II » di Marlowe, per la regia di Antonio Latella; « On an Average Day », di John Kolvenbach; « Gross Indecency », di Moises Kauffmann; « Easy Access (Solo Remix) » e « Death & Dancing », di Claire Dowie; « The Hysteria », di Terry Johnson; « Iron », di Rona Munro.
Dal portoghese brasiliano, per il Festival Intercity Connections 2004 al Teatro della Limonaia di Firenze ha tradotto:
« O leopardo », di Antônio Rogério Toscano; « Quase nada », di Marcos Barbosa de Albuquerque; « Vestir o pai », di Mário Viana.
Ha tradotto in portoghese: « L’inquisizione » (A inquisição), poema di Tiziano Fratus, con Pedro Marques. « La zoppa deve partorire ma il bambino non ne vuole sapere di nascere », (A coxa vai parir mas o bébé quer lá saber de nascer), di Antonio Tarantino; « La busta » (O envelope), di Spiro Scimone; « La terra vista dal Mare » (A terra vista do mar), di Davide Enia. Questi tre testi brevi sono commissionati dalla compagnia Artistas Unidos per lo spettacolo « Conferência de Imprensa e Outras Aldrabices », andato in scena a Lisbona nel giugno 2005 nel Teatro Nacional Dona Maria II. Per la stessa occasione Letizia Russo scrive lo sketch lirico « Senza Titolo ».

Una raccolta dei suoi testi teatrali è pubblicata nel 2007 da Ubulibri, con prefazione di Franco Quadri.