DEMATTÈ, Angela

Angela Dematté est née à Trente. Après le lycée, elle part vivre à Milan, où elle travaille avec Silvio Castiglioni et Mimmo Cuticchio. Parallèlement, elle suit des études de Lettres Modernes et fait son mémoire de maîtrise sur l’actrice Lucilla Morlacchi, qui devient pour elle un « maître » fondamental. En 2005, elle sort diplômée de l’Accademia dei Filodrammatici de Milan. A partir de 2005, elle travaille avec différents metteurs en scène parmi lesquels: Peter Clough (Experiment with an air pomp de Shelagh Stephenson), Walter Pagliaro (Phèdre de Racine), Pietro Carriglio (L’Orestie de P.P.Pasolini). Dans la mise en scène de Mario Gas, elle joue Andromaque dans Les troyennes d’Euripide, au Théâtre antique de Syracuse. Elle obtient ur ce rôle le prix Syracuse de la meilleur jeune actrice.
Elle travaille ensuite avec le metteur en scène Bruno Fornasari, dans les comédies musicales Cuore di cane, Gian Burrasca et Fame, dans lesquelles elle joue et chante. Avec le même metteur en scène elle aborde des textes contemporains tels que La fête de Spiro Scimone, Animaux nocturnes de Juan Mayorga et Love and Money de Dennis Kelly.  Avec la compagnie Cantiere Centrale, dirigée par Andrea Chiodi,  en tant qu’actrice elle joue différents auteurs tels que Dacia Maraini, Karol Wojtyla, Marina Corradi, ainsi qu’un monologue dont elle est l’auteur Marija Judina, la pianiste qui  a ému Staline.
Pour le cinéma elle est le personnage principal des films L’ultimo giorno d’inverno de Sergio Fabio ferrari, Et mondana Ordinare de Daniela Persico et Circostanze de Giovanni Calamari.
En 2009, elle gagne le Prix Riccione de la dramaturgie avec son premier texte J’avais un beau ballon rouge ainsi que le PrixGolden Graal Astro nascente pour le Théâtre.